Login
Menu et informations
MOREL, Louis François (ca 1733-1804)
État civil
NOM : MOREL     Prénom(s) : Louis François     Sexe : M
Date(s) : 1733 ca  / 1804-3-26 
Notes biographiques

Seules les vingt dernières années de l'existence de Louis François MOREL sont actuellement documentées. On le repère en 1785, alors qu'il est âgé d'environ 52 ans, comme maître des enfants de chœur et chantre de la collégiale Saint-Spire de Corbeil, au sud de Paris. Il ne se maintient que quelques mois en service dans un poste marqué par une grande instabilité. Après un passage de deux années à Soisy-sur-Seine, il reste néanmoins à Corbeil comme maître d'école et sûrement chantre de la paroisse Notre-Dame. Il meurt en 1804 à l'hospice de la ville. Selon les sources, il aurait exercer le métier de cordonnier ou de journalier, peut-être les deux à des époques différentes, mais semble avoir cesser ses activités enseignantes et cantorales.

• [1733] : Louis François MOREL vient au monde.

• 2 décembre 1785,  Corbeil-Essonnes : Louis François MOREL est reçu « chantre et maître d'école » par les chanoines de la collégiale Saint-Spire; il succède à Louis François DUPRÉ. Son successeur est nommé le 14 août 1786.  Il est encore maître des enfants de chœur lors de l'évocation du 2 août 1786. Son successeur, Nicolas Jean-Baptiste PILLON, est nommé le 14 août suivant.

• 26 septembre 1786, Soisy-sous-Étiolles (-sur-Seine) [Essonne] : Louis François MOREL, maître d'école signe dans le registre.

• 10 mai 1788, Soisy-sous-Étiolles (-sur-Seine) : Marié à Anne Garnier, leur fille Anne Victoire Étienne est baptisée; sa marraine est maîtresse sage-femme à Corbeil. Le mariage n'a pas eu lieu dans cette paroisse.

• 10 mai 1788, Soisy-sous-Étiolles (-sur-Seine) : On relève pour la dernière fois sa signature comme maître d'école.

• 11 novembre 1788,  Corbeil-Essonnes : Leur fille Marie Louise est baptisée paroisse Notre-Dame. Louis François MOREL est devenu maître d‘école [et très probablement chantre] de la paroisse Notre-Dame. L'enfant meurt le 26 janvier suivant.

• 10 février 1790,  Corbeil-Essonnes : Leur fils Claude Louis, est baptisé. Louis François MOREL est toujours en fonction comme maître d’école [et chantre] de la paroisse Notre-Dame.

• 12 août 1791,  Corbeil-Essonnes : Même si sa signature est devenue très rare, on la relève encore à cette date, il signe Louis MOREL, maître d'école [et chantre], au bas d'un acte d'inhumation.

• 26 mars 1804,  Corbeil-Essonnes : Il meurt à minuit à l'hospice civil.

• 30 janvier 1809,  Corbeil-Essonnes : Dans l'acte de mariage de leur fille Anne Victoire avec un tailleur d'habits, il est mentionné que MOREL était journalier avant son décès.

• 31 juillet 1816,  Corbeil-Essonnes : Dans l'acte de mariage de sa fille Marie Étienne avec un marinier, il est mentionné comme cordonnier.

Mise à jour : 8 février 2019

Sources
F-Ad91/ 4E_0609 ; F-Ad91/ 4E_0748 ; F-Ad91/ 4E_2755 ; F-Ad91/ G supp/62 ; F-ad91/ G supp 58/1

<<<< retour <<<<