Login
Menu et informations
BERGERON, Jean (ca 1774-1791 ap.)
État civil
NOM : BERGERON     Prénom(s) : Jean     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : BERGER
Date(s) : 1774 ca  / 1791 ap.
Notes biographiques

On ne connait que très peu d'étapes de la vie de Jean BERGERON qui n'a que 16 ans en 1790. Comme ses trois collègues de la collégiale de Saint-Astier, il est renvoyé chez ses parents au printemps 1791.

• [vers 1774] : Jean BERGERON est né de parents pauvres. Il n'est pas originaire de Saint-Astier (voir 6 avril 1791, ci-dessous)

• [env. 1780- 1790 ], Saint-Atier : Jean BERGERON est enfant de chœur à la collégiale ND de Saint-Astier. La maîtrise est dirigée par Jean-Baptiste GIRARD SAINT-AMAND. Dans sa demande de gratification, il est dit qu'il recevait un traitement fixe de 150 livres.

• [1790-1791] : Jean et ses camarades enfants de chœur (François DEVISE, Jean DOCHE, Léonard LAMOTHE) font une demande collective de gratification. Le directoire du département de la Dordogne propose une gratification de 150 livres à chacun.

• 20 janvier 1791 : Le directoire déclare que : "les susdits enfants de chœur n'étant plus nécessaires pour le service du ci-devant chapitre de Saint-Astier, ils doivent être rendus à leurs parents par ledit sieur GIRARD SAINT-AMAND"

• 6 avril 1791, Saint-Astier : BERGERON dit qu'il doit se retirer chez ses parents et demande un secours pour faire le voyage. Le directoire lui accorde 18 livres.
 
• 22 novembre 1791 : Il reçoit le solde de sa gratification, soit 132 livres.

Pour le moment les recherches n'ont permis d'en savoir plus sur la vie de Jean.

                                                                                                                                           mise à jour : février 2018

Sources
F-Ad24/ 1 L 661 ; F-An/ D XIX/090/738/03

<<<< retour <<<<