Login
Menu et informations
SAUVAGE, Raymond (1730-1796)
État civil
NOM : SAUVAGE     Prénom(s) : Raymond     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : SAUVATGE
Date(s) : 1730-10-22   / 1796-1-28
Notes biographiques

De sa naissance à sa mort, l'itinéraire de Raymond SAUVAGE a pu être bien reconstitué dans ses grandes lignes, même si le mystère demeure sur le lieu de sa formation à la musique. En 1790, il est organiste de la cathédrale St-Étienne de Cahors.

• 22 octobre 1730, Mende : Raymond SAUVAGE naît du mariage de Gilbert Sauvage, bourgeois, et Jeanne Quintin ; son parrain, Raymond 'Sauvatge' est un bénéficier, hebdomadier de la cathédrale de Mende. Son grand frère Antoine Dominique SAUVAGE est organiste du Puy-en-Velay.

• [vers 1745], lieu inconnu (Mende ?) : Raymond SAUVAGE, âgé de 15 ans, entre au service de l'église comme enfant de chœur.

• entre août 1752 et octobre 1765, Cahors : Plusieurs actes paroissiaux portent la signature de Raymond SAUVAGE organiste [de la cathédrale Saint-Étienne]. Sur l'un d'eux il signe avec SALOMON, maître de musique de Saint-Étienne de Cahors (qui vient de la cathédrale de Rodez) et VALLAT, musicien.

1790, Cahors : SAUVAGE occupe le poste d'organiste de la cathédrale St-Étienne. Il déclare dans sa supplique être né à Mende en 1735 (au lieu de 1730), être âgé de 55 ans et avoir 40 ans de service à son actif. Il est mentionné comme organiste avec un salaire de 600 livres dans une liste des charges du chapitre cathédrale où son nom figure avec ceux de ALANIOU, LANCOU, ARMAN (aussi cantoral), CAPEL, LANGE, DREUILLES, JOUGLA, VIDAL tous qualifiés de musiciens, et CAVALLETI haute-contre.

• [vers 1791], Cahors : Raymond SAUVAGE est organiste de l'église épiscopale. À plusieurs reprises il réclame son traitement.

• 4 octobre 1793, Cahors : Raymond SAUVAGE, aux cotés de Pierre COUDERC, Jaen LANGE, Carlo CAVALLETI, Jean ARMAND, JOUGLA et TESTAS demande une avance sur son traitement de musicien de la paroisse épiscopale. Cette avance leur sera payée "pour cette fois seulement et néanmoins sans tirer à conséquence". Il occupe ce poste jusqu'à la fermeture de la cathédrale le 21 mars 1794.

• 1er mars 1795, Cahors : En réponse à la pétition présentée par SAUVAGE au sujet de sa pension, ce dernier précise qu'il a "été attaché au ci devant chapitre de Cahors en qualité d'organiste pendant l'espace de quarante années". L'administration lui accorde une pension de 400 livres.

• 28 janvier 1796, Cahors : Raymond SAUVAGE décède à l'âge de 67 ans, à l'hospice de Cahors.

Mise à jour : 13 avril 2020

Sources
F- Ad12/ 3 G 269 ; F-Ad12/ 3 G 269 ; F-Ad46/ 1 Q 34 ; F-Ad46/ 4 E 62 a 3 ; F-Ad46/ 4 E 62 k 6 ; F-Ad46/ L SUPP 41 3 ; F-Ad46/ L SUPP 41 7 ; F-Ad46/ L SUPP 41 8 ; F-Ad46/ L SUPP 41 9 ; F-Ad48/ 1 MI EC 095/9 ; F-Ad48/ F 560 ; F-An/ DXIX/092/788/03 ; forum 0149

<<<< retour <<<<