Login
Menu et informations
HAUTE, Antoine André Joseph , fils ainé (1772-1846)

HAUTE, Antoine André Joseph , fils ainé (1772-1846)

État civil
NOM : HAUTE     Prénom(s) : Antoine André Joseph      Sexe : M
Complément de nom : fils ainé
Autre(s) forme(s) du nom : HAUTTE
Date(s) : 1772-10-17  / 1846-4-11 
Notes biographiques

Issu d'une nombreuse famille d'artistes originaires du Nord de la France, Antoine André Joseph HAUTE est l'aîné d'une fratrie de musiciens bordelais du début du XIXe siècle.

• 17 octobre 1772, Douai [Nord] : Antoine André Joseph HAUTE naît du mariage d'Antoine Joseph HAUTE avec Catherine Joseph Landas. Il est baptisé le jour même en l'église Saint-Jacques. Son parrain est son grand-père paternel André HAUTE.

• 13 janvier 1776 : A la naissance de son frère cadet, Jean Rémi HAUTE, la famille habite à Sedan [Ardennes]

• vers 1780, Bordeaux : Les HAUTE s'établissent dans la paroisse Saint-Seurin près du puits Saint-Étienne où son père devient joueur de serpent à la collégiale Saint-Seurin.

• 25 décembre 1785, Bordeaux : Sa mère donne naissance à un troisième garçon, Bernard HAUTE

• 10 vendémiaire an IV (2 octobre 1795), Bordeaux : Un corps de musiciens se forme au sein de la Garde Nationale. Le nom d'un HOTT fils qui habite au n°40 dans la rue Mondenard apparaît parmi les joueurs de cors de chasse.

• 14 messidor an IV (2 juillet 1796), Bordeaux : Antoine André Joseph HAUTE, musicien, épouse Marie Françoise Doizet en présence de son père et de son oncle André Joseph HAUTE qu'il a choisi comme témoin. Il résidait avant son mariage chez ses parents au n°40 de la rue Brutus.

• an V - an VI (1796 - 1797) , Bordeaux : Son nom figure aux côtés de son père et de son oncle dans plusieurs listes d'artistes du Grand Théâtre. Les mentions "haute aîné", "haute cadet", et "haute fils" attestent leur présence au sein de l'orchestre de la troupe.

• an V (1796) - 1813, Bordeaux : Il devient père de huit enfants. Il réside d'abord au n°33 de la rue Fondaudège (an V), puis au n°14 du cours Tourny ( an VIII - an X). A partir de l'an XIII et jusqu'en 1809, les actes de naissance de ses enfants indiquent que son domicile se trouve désormais au n°19 de la rue de la Grande Taupe. Il occupe ensuite en 1811 le n°12 de la rue de la Merci avant de s'installer en 1814 au n°24 de la rue Franklin. Il est à chaque fois présenté comme "artiste musicien" et se fait accompagner très souvent de ses deux frères pour déclarer les naissances de ses enfants ou de confrères musiciens.

• automne 1814, Bordeaux : A quelques semaines d'intervalle, trois de ses enfants décèdent en bas âge.

• 11 avril 1846, Bordeaux : Antoine André Joseph HAUTE s'éteint. Il était veuf. Son décès est déclaré par deux portefaix. L'acte ne mentionne pas le métier qu'il exerçait à la fin de sa vie.

Mise à jour : 11 novembre 2016

Sources
F-Am Bordeaux/ H 49 ; F-Am Bordeaux/ NMD 2ème section ; F-Am Bordeaux/ NMD Section 1  ; F-Am Bordeaux/ NMD Section Centre ; F-Am Bordeaux/ NMD Section Nord et 1ère section ; F-Am Bordeaux/ R 9 ; F-Am Douai/ BMS St-Jacques ; F-Bm Bordeaux/ D 41927 (1789) ; F-Bm Bordeaux/ D 41927 (1791)

<<<< retour <<<<