Login
Menu et informations
BENDER, Laurent (1750-1803)
État civil
NOM : BENDER     Prénom(s) : Laurent     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : LEBENDER
Date(s) : 1750-5-21   / 1803-10-17 
Notes biographiques

Laurent BENDER est originaire d'Alsace. Il est issu d'une famille qui compte plusieurs organistes et maîtres de musique à Obernai, Niederhaslach. Il devient organiste à Murat où il se marie en 1791. 

• 21 mai 1750, Benfeld [Bas-Rhin] : Laurent BENDER est le fils de Antoine [François dans l'acte de 1791] et Catherine Ragotzi, habitants de la petite ville alsacienne de Benfeld, située à 27 kilomètres de Strasbourg, près d'Obernai où ils se sont mariés le 7 février 1735. Ils ont 9 enfants nés à Benfeld entre 1736 et 1751. L'oncle de Laurent, Georges [ou Joannes Georgius] BENDER, est organiste à Niederhaslach et père de Pierre BENDER né en 1734 à Haslach et futur organiste de la collégiale de cette ville. En 1756, une cousine de Laurent, Marie Cécile Bender épouse à Obernai Joseph François LEBSCHÉ, maître de musique et organiste de cette ville.

• Quand ? où ? : On ignore où et quand il a reçu sa formation musicale. On ne connaît pas l'itinéraire ni les raisons qui ont conduit Laurent de l'Alsace en Haute-Auvergne.

• Jusqu'en 1790, Murat [Cantal] : Il a peut-être été le maître de musique de la collégiale Notre-Dame.

• 7 janvier 1791, Murat : Laurent BENDER se marie paroisse de Bredon avec Madeleine Laroche, fille d'un maître tailleur. Rien ne relie dans cet acte le marié avec le monde de la musique ou celui de la collégiale.

• A partir de 1791, il est dit chantre et maître de musique de l'église de Murat dans les archives du directoire. Il est mentionné jusqu'en avril 1793. Il a continué à exercer comme chantre après la fermeture de la collégiale.

• 23 avril 1792, Murat : A l'occasion du baptême de leur fils Jean, fils de Laurent BENDER est présenté comme chantre et organiste de la paroisse.

• 5 mars 1794, Murat : Il exerce toujours une fonction musicale au moment de la naissance de leur fille Marie.

• 1795-1796, Murat : A cette date, BENDER a changé de profession puisque dans l'acte de décès de sa fille Hélène (26 mars 1795), on le présente comme "commis au directoire du district de cette commune de Murat"; à quoi cela correspond-t-il vraiment? Apparemment à la municipalité car le 18 juin 1796, venant déclarer la naissance de leur fils François, on le mentionne dans l'acte comme "commis à l’administration municipale du canton de Murat [sic]".

• 25 septembre 1800, Murat : L'acte de naissance de leur fille Élisabeth révèle que BENDER a repris ses activités de musicien.

• 17 octobre 1803, Murat : C'est la date et le lieu de son décès qui sont mentionnés dans les actes de mariages de Jean-Baptiste et Marie, ses enfants les 18 mai 1815 et le 20 octobre 1824. Jean-Baptiste Bender est instituteur primaire. Toutefois, il n'a pas été possible de retrouver cet acte dans les registres d'état-civil; le décès ne figure pas non plus dans les tables décennales....

Mmise à jour : 13 janvier 2020

Sources
F-Ad15/ 5MI247/ 3 ; F-Ad15/ 5MI249/ 4 ; F-Ad67/ 3 E 28/3 ; F-An/ F15/2837

<<<< retour <<<<