Login
Menu et informations
BARDOL, Marc Joseph (1751-1836)
État civil
NOM : BARDOL     Prénom(s) : Marc Joseph     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : Joseph
Marie Joseph
Date(s) : 1751-9-9   / 1836-4-19 
Notes biographiques

Marc-Joseph BARDOL est prêtre et chorier de la cathédrale de Saint-Flour dans les années 1770-1790. Curé de Lavastrie, il émigre pendant la Révolution.

• 9 septembre 1751, Saint-Flour : Marc Joseph (ou Joseph ou Marie Joseph) BARDOL est le fils de Jean-Baptiste BARDOL, bourgeois greffier de justice et secrétaire du chapitre cathédral, et de Marie Chaumeil de Saint-Cirgues. Ils ont quinze enfants nés à Saint-Flour entre 1743 et 1764. Son parrain est Marc Joseph Colrat, bourgeois. Élie BARDOL est témoin. Son grand-père Antoine BARDOL, est greffier de justice ordinaire et secrétaire du chapitre

• On ignore où et quand il a reçu sa formation musicale. On peut penser qu'il a été enfant de chœur à la cathédrale de Saint-Flour, comme la plupart des choriers de cet établissement.

• Dans les années 1770-1780, Marc Joseph BARDOL est chorier de la cathédrale de Saint-Flour.
Il a fait des études de théologie, en compagnie d'Antoine VAZEILLE. Le 18 mars 1771, Antoine VAZEILLE, chorier de la collégiale Notre-Dame, et Joseph BARDOL, chorier de la cathédrale, tous deux étudiants en théologie, signent comme témoins dans un acte paroissial. En 1774, Joseph BARDOL est sous-diacre. En 1776, il est prêtre. En 1784, il est bachelier en droit civil et canon et en 1786, gradué de l'université de Montpellier. Il signe dans plusieurs actes paroissiaux de Saint-Flour, parfois en compagnie d'autres choriers de la cathédrale (Jean BOUQUET, Pierre GENDRE et Antoine MOISSET), ou de Philippe FABRE. On ne peut pas être certain qu'il exerce toujours fin 1790 alors qu'il devient titulaire d'une cure proche de Saint-Flour.

• 5 septembre 1786, Lavastrie : Marc Joseph BARDOL signe son premier acte paroissial en tant que curé de Lavastrie. Il remplace le curé Parra dans cette paroisse située à quelques kilomètres au sud de Saint-Flour et y officie jusqu’en 1791 ; Il est remplacé par le curé Chaudesaigues après le 28 avril 1791.

• On ignore actuellement ce qu'il advient de lui durant la décennie révolutionnaire.

• 7 avril 1797 [18 germinal an V] : Marc Joseph BARDOL, "curé de Lavastrie", est radié de la liste des émigrés.

• 19 avril 1836, Saint-Flour : Il décède à l'âge de 85 ans dans sa maison sise dans le quartier des Roches.

Mise à jour : 28 août 2020

Sources
F-Ad15/ 5 Mi 340/5, vue 40/376 ; F-Ad15/ 5 Mi 341-342 ; F-Ad15/ 5 Mi 352/1 ; F-Ad15/ BMS Lavastrie ; F-Ad15/ L 43-44

<<<< retour <<<<