Login
Menu et informations
OUELLY, François (1767-1826)
État civil
NOM : OUELLY     Prénom(s) : François     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : OUELLI
OHELLY
Date(s) : 1767-10-18   / 1826-1-4
Notes biographiques

François OUELLY fait partie des nombreux organistes en poste à Bordeaux en 1790, ville où il continue à exercer au sein de plusieurs églises après la Révolution tout en donnant également des leçons de piano. 

• 18 octobre 1767, Toulon [Var] : Le petit François Pierre Ignace, "né aujourdhuy de parans inconnus" est baptisé dans l'église Sainte-Marie. Il reçoit pour parrain Francisco Caponi, charpentier de profession, et pour marraine Thérèse Second.

• 4 juin 1768, Toulon : Il est reconnu par ses parents Ignace OUELLY et Jeanne Rose Rey, au moment de leur mariage. Son père, un musicien natif du royaume de Bohême, a transformé son patronyme en OHELLY, à son arrivée en France.

• vers 1769, Bordeaux : Ses parents s'installent avec lui dans la paroisse Sainte-Eulalie.

• 1769 - 1782, Bordeaux : Cinq frères et sœurs agrandissent la famille des OUELLY. Leur père qui exerce comme maître de musique et comme organiste notamment à l'église Saint-Rémi, reprend son patronyme d'origine et signe désormais sans "H".

• 1785 - 1790, Bordeaux : Des quittances de la fabrique de l'église paroissiale Sainte-Eulalie mentionnent un organiste qui répond au nom d'OUELLY et ce jusqu'en 1790. Un salaire de 200 livres lui est versé chaque année par quartier. On ignore en revanche si ces pièces de comptabilité font référence à François OUELLY ou à son père. Celui-ci décédant le 28 août 1787, il est possible qu'ils partagent la tribune de l'orgue jusqu'à cette date et que François OUELLY en devienne ensuite titulaire.

1790, Bordeaux : François OUELLY exerce en tant organiste à l'église paroissiale Sainte-Eulalie. Il touche le 23 mars 75 livres pour un quartier de ses gages.

• vers juillet 1803, Bordeaux : Il est titulaire de l'orgue de l'église Saint-Michel. Mais se retire le mois suivant. Il commence également à occuper la même année la tribune de l'église Notre-Dame.

• 26 juin 1808, Bordeaux : François OUELLY participe à l'inauguration de la nouvelle salle du Muséum d'Instruction publique en jouant le concerto en ut d'Hermann.

• 13 janvier 1810, Bordeaux : Il épouse Françoise Destangue la fille d'un négociant. L'acte de mariage le présente comme professeur de musique et il réside au n°10 de la rue Guienne.
• 4 avril 1810, Bordeaux : Il devient père d'un petit garçon auquel il donne les prénoms de Pierre-Isidore.

• 14 juin 1815, Bordeaux : La fabrique de Saint-André lui verse 30 francs pour sa visite de l'ancien orgue de l'abbatiale Sainte-Croix qui est transféré à la cathédrale et dont le remontage et en cours d'exécution. Il est alors toujours organiste à l'église Notre-Dame

• 27 mars 1817, Bordeaux : Il participe avec André LAMEZAS-DELILLE, organiste à Saint-Louis, et le facteur d'orgues HENRY à la commission chargée de recevoir le nouvel orgue de la cathédrale. Il reçoit le 12 mai 1817 60 livres pour son expertise.

• 23 mars 1823, Bordeaux : Il obtient du tribunal de première instance que l'orthographe de son nom soit corrigée sur son acte de mariage et sur l'acte de naissance de son fils car les officiers d'état civil ont noté qu'il se nommait OHELLY et non OUELLY. Il a entrepris cette démarche pour "assurer à son fils son état d'enfant légitime que les parens qui portent son nom pourraient peut-être à l'avenir venir lui contester". 

• 1826, Bordeaux [Gironde] : François OUELLY s'éteint à l'âge de 57 ans rue Saint-Eulalie. Il était toujours professeur de musique mais selon Randier il est également resté en poste à l'église Notre-Dame jusqu'à sa mort.  Son décès est déclaré par Louis VIGIER , organiste également.

Dernière mise à jour : 6 août 2016

Sources
F Randier, "Les orgues et les organistes de St-André", 1922 ; F-Ad 83/ BMS Toulon Sainte-Marie ; F-Ad33/ Bulletin polymathique du Muséum d'Instruction publique de Bordeaux ; F-Ad33/ G 3384 ; F-Ad33/ G 3386 ; F-Ad83/ BMS Toulon ; F-Am Bordeaux/ BMS Saint-André ; F-Am Bordeaux/ NMD 1ère section ; F-Am Bordeaux/ NMD 2ème Section ; F-Am Bordeaux/ NMD 2ème section ; F. Randier, "Les orgues et les organistes de l'église Saint-Michel…",1926. ; F. Randier, "Orgues et organistes de l'église Notre-Dame de Bordeaux...", 1932.
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1785-3-15 av.  / 1790-3-23 ap.
Lieux :  Église paroissiale Sainte-Eulalie (BORDEAUX)  
Fonction :  organiste (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : célibataire    

<<<< retour <<<<