Login
Menu et informations
VOHLGEMUTH, Laurent (ca 1754-1794 ap.)
État civil
NOM : VOHLGEMUTH     Prénom(s) : Laurent     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : WOHLGEMUTH
VOHLLGEMUTH
VOLGEMUTH
VAULGUÉMU
Date(s) : 1754 ca  / 1794 ap.
Notes biographiques

Alors que la plupart des chantres et musiciens rencontrés dans les églises du Bas-Maine à la veille de la Révolution sont des hommes du cru, le patronyme de Laurent VOHLGEMUTH proclame en lui-même une origine ancrée beaucoup plus loin vers l'est...

• Vers 1754 : Laurent VOHLGEMUTH naît à Boersch, près de Strasbourg, du mariage d'Antoine Wohlgemuth et de Marguerite Esslinger.
Boersch est un village viticole  situé près d'Obernai, à moins de 30 km à l'ouest/sud-ouest du centre de Strasbourg. Il comptait 180 feux en 1760. On y trouve une collégiale importante, fondée au XIIIe siècle, Saint-Léonard, qui aurait eu un orgue avant 1672. Mais celui qu'a pu connaître Laurent VOHLGEMUTH, et sur lequel il a peut-être appris à jouer, est un petit orgue d'André SILBERMANN, installé en 1721. Lors de la Révolution, cet orgue a été transféré dans l’église d’Ottrott-le-Haut par Conrad SAUER (ces informations proviennent de À la découverte de l'orgue, orgues d'Alsace, http://decouverte.orgue.free.fr/)

 "Plusieurs années" avant 1787, l'organiste alsacien vient s'installer dans la ville de Mayenne. Selon Albert Grosse-Dupéron (dans son étude sur l'église Notre-Dame de Mayenne, 1911-1912), c'est en 1782 que Laurent VOHLGEMUTH serait devenu organiste de la paroisse Notre-Dame de Mayenne, succédant à un certain HELLIER, qui avait lui-même succédé à André-Pierre ÉLIE.

• 31 juillet 1787, Mayenne : Dans l'église Notre-Dame, Laurent VOHLGEMUTH épouse Catherine Marguerite Frangeul, 34 ans, veuve du sieur François Gayet, native de la paroisse voisine de Saint-Martin de Mayenne. Les deux parties sont dites "demeurantes en cette paroisse depuis plusieurs années". Aucun métier n'est indiqué dans l'acte de mariage pour aucun des protagonistes.
• Le couple donne naissance à deux enfants, une fille le 19 avril 1788 et un garçon le 21 juin 1789, le second mort-né.

1790 : Laurent VOHLGEMUTH est toujours organiste de Notre-Dame de Mayenne.
On peut penser qu'il a continué à exercer jusqu'à la suspension du culte ou au moins jusqu'en 1792.

• 21 mars 1794 : En tant que président du Comité révolutionnaire de Mayenne, Laurent VOHLGEMUTH rédige le procès-verbal d'une séance concernant les suspects. À ses côtés, on remarque la présence de François René Cottereau, maître d’école, et peut-être ancien chantre.
• 19 floréal an II (8 mai 1794) : Le bois du buffet de l'orgue, les soufflets et deux balustres en bois sont vendus 140 livres. Le plomb et l'étain ont été envoyés à Paris... La Municipalité de Mayenne déplore : "Ainsi, cet orgue a rendu à la République infiniment moins que si on l'avait vendu sans le détruire".

• Après quoi on perd la trace de Laurent VOHLGEMUTH... Il a probablement quitté la région.

Dernière mise à jour : 25 mars 2016

Sources
A.Grosse-Dupéron, L'église ND de Mayenne...1911-1912 ; F-Ad53/ BMS Notre-Dame de Mayenne
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1782 ca  / 1792 ca
Lieux :  Église paroissiale Notre-Dame (MAYENNE [ville])  
Fonction :  organiste (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

<<<< retour <<<<