Login
Menu et informations
AUGIER, Barthélémy (1727 ca-1805)
État civil
NOM : AUGIER     Prénom(s) : Barthélémy     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : AUGIER, Jean Jacques
AUGIÉ
AUGER
AUGÉ
AUGICO
Date(s) : 1727 ca entre crochets  / 1805-8-12 
Notes biographiques

• [Vers 1727], lieu inconnu : Barthélémy AUGIER vient au monde. Il est dit âgé de 64 ans en juillet 1791.

• 13 août 1732, Béziers : Il est reçu enfant de chœur au chapitre cathédral Saint-Nazaire de Béziers.

• 18 février 1741, Béziers  : Renvoyé avec 100 livres de gratification.

• 1751, Béziers  : Il est de nouveau reçu au service du chapitre en qualité de chantre.

• 1755, Béziers  : Il est momentanément remplacé par le chantre LACOSTE pour cause de maladie.

• Juillet 1760-6 juin 1761, Béziers : Querelle avec le chapitre au sujet du canonicat qu'AUGIER détient à la collégiale Notre-Dame-de-Grâce de Sérignan [Hérault]. Le chapitre lui propose de le permuter avec une prébende honoraire au chapitre de Béziers, "ce qui le fixeroit pour toujours et l'attacheroit à cette Église". AUGIER, considèrant que cette prébende sera insuffisante à son entretien dès que sa santé ne lui permettra plus d'exercer et d'être gagé en qualité de chantre, demande comme condition un traitement à vie "dans la Chantrerie", aux mêmes appointements. Le chapitre finit par acquiescer, car c'est "un digne prêtre" et "bon sujet pour le chœur, qui sert de chantre depuis dix ans avec avec beaucoup de zèle et d'exactitude". Le 6 juin 1761 on lui garantit un emploi à vie avec 400 livres d'appointements.

• 15 janvier 1773-19 janvier 1774, Béziers  : Dix ans plus tard, manquant d'assiduité et de voix, le chapitre essaye de le renvoyer. Les délibérations de 1761 sont brandies, la Cour de justice de Toulouse signale au chapitre que ses arguments sont mal fondés et "qu’il ne peut s’en promettre aucun succès". Un an après, le 19 janvier 1774, AUGIER est réintégré dans ses fonctions aux mêmes appointements.

• 1790, Béziers  : AUGIER est prêtre conducher servant comme chantre et musicien au chapitre cathédral Saint-Nazaire de Béziers. Ses appointements ont été augmentés de 200 livres à titre de gratification et portés à 600 livres annuelles.

• Juillet-septembre 1791, Béziers : Bien qu'il soit toujours chantre dans la cathédrale refondée du département, on dit de lui qu'il "sera dans peu hors d'état de pouvoir en continuer les fonctions".

• 16 août 1792, Béziers  : Sur la pétition des vicaires de la cathédrale de Béziers, le directoire du district de Béziers estime qu'il y a lieu de lui accorder une pension comprenant les 400 livres annuelles promises par l'ancien chapitre en 1761, plus 200 livres en raison du long service qu'AUGIER a rendu sans interruption depuis 1751, soit 600 livres annuelles. Le directoire du département de l'Hérault, cependant, réduit ce chiffre à 400 livres annuelles.

• 12 août 1805, Béziers : Barthélémy AUGIER, prêtre, s'éteint à onze heures du soir à son domicile de la place Madeleine, âgé de 78 ans. Aucune précision n'est données quant à ss parents et son lieu de naissance.

Mise à jour : 18 octobre 2017

Sources
F-AD34/ 5MI 13/ 27 ; F-Ad34 / G 122, G 125, G 352, G 127] ; F-Ad34 / L 2748 ; F-Ad34/ G 116] - F-Ad34/ G 119] - F-Ad34/ G 120] - F-Ad34/ G 121] - F-Ad34/ G 125] - F-Ad34/ G 127] ; F-Ad34/ G 120] - F-Ad34/ G 121] - F-Ad34/ G 124] - F-Ad34/ G 125] - F-Ad34/ G 352] ; F-Ad34/ G 825] ; F-Ad34/ L 2743 ; F-Ad34/ L 2743  ; F-An/ DXIX/056/191/12
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1751  / 1791-9
Lieux :  Cathédrale Saint-Nazaire et Saint-Celse (BÉZIERS)  
Fonction :  chantre (plain-chant)  ;  musicien (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : oui    
Ecclesiastique ? : clerc    
Situation maritale : célibataire    

<<<< retour <<<<