Login
Menu et informations
LIZÉ, Pierre François (1746-1794)
État civil
NOM : LIZÉ     Prénom(s) : Pierre François     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : LISÉ

Date(s) : 1746-7-31   / 1794-5-25 
Notes biographiques

Frère d'un organiste de Vitré en Bretagne, Pierre-François LIZÉ est devenu lui aussi organiste. En 1790, il exerce dans une collégiale du haut Anjou. Mais, fils d'un menuisier, il exerce en même temps le métier paternel.

• 31 juillet 1746, Vitré [Ille-et-Vilaine] : Pierre-François LIZÉ naît et est baptisé paroisse Notre-Dame. Fils de Pierre Lizé, menuisier, et de Marie Pontou /Pouteau, il est donc le frère de François LIZÉ. Ses grands-parents étaient laboureurs, selon ce qu'il déclare lors du décès de son père en 1793.

• Quelle formation à la musique -t-il reçue ? Il a pu être enfant de chœur dans l'une des églises de Vitré.

• 24 mars 1767, Rennes : L’officialité de Rennes le libère de son engagement envers Jeanne David à laquelle il avait fait des promesses de mariage.

• 29 mars 1768, Vitré : Un an plus tard, Pierre-François LIZÉ épouse Jeanne Marie Cheruau/Cherruau. Il est âgé de 22 ans. Elle en a 28, et est originaire de la paroisse de Brielle en Bretagne, fille de feu Pierre-Léonard Cherruau et d’Andrée Le Masson.
• 13 septembre 1769, Vitré : Moins de six mois après les noces, naît leur fils Pierre-François-Alexis, baptisé à Notre-Dame. Pierre-François LIZÉ touche-t-il déjà un orgue, et si oui, lequel ? Le curé de Vitré n'indique pas les professions de ses paroissiens...

• [Vers 1771], Craon [Mayenne] : Pierre-François LIZÉ devient organiste au chapitre Saint-Nicolas de Craon, à quarante kilomètres au sud-est de sa ville natale.
• [Vers fin 1772, lieu ?] : Un autre fils voit le jour, prénommé Jacques-Claude.

• De février 1775 à octobre 1777, Craon : Les baptêmes de trois enfants sont enregistrés, ainsi que, le 17 novembre 1776, le décès d'un fils âgé de 4 ans, Jacques Claude. Sur ces quatre actes, Pierre François Lizé est dit deux fois "organiste de la collégiale de Saint Nicolas" et deux fois menuisier. Sa pluriactivité ne fait aucun doute.
 
1790, Craon : En tant qu'organiste du chapitre Saint-Nicolas de Craon "depuis 19 ans", il fait une demande de pension au Comité ecclésiastique (requête).
• 2 mai 1790, Craon : Jeanne-Marie Cherruau décède, âgée de 49 ans, femme de "Pierre LIZÉ menuisier".
 
• 9 avril 1791, Laval : Le directoire du département de la Mayenne, vu l'avis du directoire du district de Craon du 17 janvier 1791, accorde à l'organiste une gratification de 150 livres.
• 12 juillet 1791, Craon : Pierre-François LIZÉ se remarie, avec Françoise Nielle, 42 ans. Il est dit "maître menuisier". Il a 45 ans.

• 31 octobre 1792, Craon : Deux jumelles naissent. Leur père est dit menuisier. L'une des deux jumelles meurt 14 mois plus tard, en janvier 1793. Le père est à nouveau dit menuisier. Son domicile est situé Grande Rue.

L'orgue de Craon est toujours en fonctionnement : on y joue le Ça Ira le jour de l'installation du Tribunal révolutionnaire.

• 27 août 1793, Craon : Pierre Lizé, menuisier, époux de Marie Pouteau, meurt à 84 ans chez son fils Pierre-François et sa belle-fille Françoise Nielle, Grande Rue. Il habitait auparavant à Vitré.

• 25 mai 1794, Craon : En sa maison Grande Rue, s'éteint Pierre-François LIZÉ, menuisier, 48 ans, époux en premier mariage de défunte Jeanne-Marie Cherruau, et en second de Françoise Nielle. Son décès est déclaré par ses enfants Jean, 18 ans, et Anne, 17 ans. Le fils est devenu menuisier à son tour.

Mise à jour : 25 mars 2016

Sources
F-Ad35/ état civil en ligne ; F-Ad53/ état civil en ligne ; F-An/ DXIX/091/787/02 ; J-Y Rublon, Orgues et organistes en Mayenne..., 1986
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1771 ca  / 1790-12
Lieux :  Collégiale Saint-Nicolas (CRAON)  
Fonction :  organiste (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

Avenir connu : il meurt dès 1794.


<<<< retour <<<<