Login
Menu et informations
LA ROCHE, François de : AIRS À 4 PARTIES, I

LA ROCHE, François de : AIRS À 4 PARTIES, I

Titre uniforme :
AIRS À 4 PARTIES, I
Autorité(s) principale(s) :
Source(s) du recueil :
Source musicale A

[INCOMPLET]
AIRS/ à quatre parties./ DE FRANÇOIS DE LA ROCHE,/ Ordinaire en la Musique de son Altesse Royale.
Paris, Robert Ballard, 1648
parties séparées, 3 vol. conservés sur 4 (haute-contre, taille, basse-contre ; dessus non localisé), in-8° oblong, 85 x 130 mm, 22-[1] f. (chaque vol.)
F-Pn/ Rés Vmf 71 (14) [haute-contre ; ex-libris Alfred Cortot ; non signalé dans RISM A.I]
F-Pn/ Rés Vm7 264 [taille]
F-Pn/ Rés Vmf 51 (1) [basse-contre ; ex-libris Henry Prunières, armes de Geneviève Thibault de Chambure]

Note(s) sur la source musicale A

Guillo, Ballard/ 1648-C
Guillo, Ballard/ c.1697-B [pour l'exemplaire F-Pn/ Rés Vmf 71 (14)]
Durosoir/ non signalé
RISM A.I/ L 710

Contient (tous les airs sont à 4 voix) :

- f. [1] [titre]
- f. [1v] [blanc]
- f. [2-3] «A MONSEIGNEUR/ L'ILLUSTRISSIME ET REVERENDISSIME/ MRE VICTOR LE BOUTHILLIER, [...]», épître dédicatoire à l'archevêque de Tours, signée François de La Roche
- f. [3v-4] «A MONSIEUR DE LA ROCHE, [...]», poème anonyme

[Airs :]
[ 1] - f. 4v-5 O Nuict ! où je viens expirer
[ 2] - f. 5v-6 Pleurez, mes yeux, pleurez incessamment
[ 3] - f. 6v-7 Source de mes douleurs
[ 4] - f. 7v-8 Encore qu'un destin contraire
[ 5] - f. 8v-9 Accourez à cette merveille
[ 6] - f. 9v-10 Ostez ce noir, belle Philis
[ 7] - f. 10v-11 Fut-il jamais malheur à mon malheur pareil
[ 8] - f. 11v-12 Plaintes, langueurs, tristesse & larmes
[ 9] - f. 12v-13 Empruntez de mes yeux le secours de mes larmes
[10] - f. 13v-14 Vous seule meritez adorable Nérite
[11] - f. 14v-15 Quelle estrange rigueur ? & quelle injuste envie
[12] - f. 15v-16 Ne differons plus de mourir
[13] - f. 16v-17 Helas ! mes yeux, quel changement
[14] - f. 17v-18 Depuis que j'ay donné mon ame
[15] - f. 18v-19 Enfin, Philis, ton humeur desdaigneuse
[16] - f. 19v-20 Philis, quand un fascheux devoir
[17] - f. 20v-21 Quand tu devrois, mon coeur
[18] - f. 21v-22 Nos ennemis n'ont plus de coeur

- f. 22v-[23] «TABLE DES AIRS/ à quatre Parties,/ DE/ FRANÇOIS DE LA ROCHE. [...]» [ordre alphabétique]
- f. [23v] «EXTRAIT DU PRIVILEGE. [...]» accordé à Robert Ballard, daté du 24 octobre 1639

Description :
4 volumes, in-8° obl., 85 x 130 mm. HAVTE-CONTRE, TAILLE, BASSE-CONTRE : 22-[1]-[1 bl.] f., A-C8. Dessus : non localisé. Titre dans l'encadrement EOOMP. Musique notée (type PMF), portées de 111 mm. Lettrines, frises, fleurons, culs-de-lampe, titre courant. Ligne de pied : DE LA ROCHE. [NOM DE LA PARTIE].

Pièces liminaires :
[dédicace :]
«A MONSEIGNEUR/ L'ILLUSTRISSIME ET REVERENDISSIME/ Mre VICTOR LE BOUTHILLIER,/ ARCHEVESQUE DE TOURS,/ Conseiller ordinaire de Roy en ses Conseils, &/ premier Aumosnier de son Altesse Royale.
MONSEIGNEUR,
Je n'aurois jamais entrepris de mettre au jour ce petit Ouvrage que je vous presente, si je n'avois en mesme temps projetté de luy donner une protection, sous le poids & l'authorité de la quelle il pût, & se defendre des atteintes de la censure, & s'eslever un petit au dessus de la poussiere. C'est, MONSEIGNEUR, ce qui me fait vous en demander une, que la dignité de vostre grade, vostre sublime intelligence en la Musique, l'amour & la tendresse avec laquelle vous avez toujours eslevé ses nourrissons, rendent legitime & inviolable. J'espere, MONSEIGNEUR, que vous la joindrez aux autres obligations que je vous ay, & que toutesfois recevant ce petit fruict de quelques veilles, vous en imputerez moins l'offerte à ma reconnoissance, qu'à l'inclination que j'ay toujours euë de me dire,
MONSEIGNEUR,
Vostre tres-humble, tres-obeissant,
& tres-obligé serviteur.
FRANÇOIS DE LA ROCHE. [...]»

«A MONSIEUR DE LA ROCHE,/ sur ses oeuvres de Musique.
Mortels, plus celebre qu'Orphée,
Je rends hommage à ton sçavoir,
Et mon coeur t'esleve un trophée
Dont l'Illustre beauté ne se peut concevoir :
J'en ferois oüir des merveilles
Qui pourroient charmer les oreilles,
Mais ta GLOIRE en a peu besoin ;
Sans la voix, ou le bruit que fait la Renommée,
Tes Airs la vont porter si loin
Qu'en tous les coins du Monde elle sera semée.

Que tes accords sont ravissans
Soit à les lire ou les entendre !
Aujourd'huy nul n'ose entreprendre
D'enchanter comme toy nos eprits & nos sens :
Sur le Parnasse où ton merite
Posede un honneur sans limite
Tu brille dans la dignité ;
Que ta modeste humeur n'en fasse point d'excuses,
Car sur ce Mont, en verité,
L'on te croid Appollon au milieu de nos Muses.»

Autres exemplaires :
- F-Pc/ Rés 594 [taille]
- F-Nd/ 901 (1) [basse-contre]

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

F-Pn/ Rés Vmf 71 [14]
F-Pc/ Rés 594
F-Pn/ Rés Vm7 264
F-Nd/ 901 [ 1]
F-Pn/ Rés Vmf 51 [ 1]

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1648
1639.10.24

Note(s) date(s)

1639.10.24 : privilège imprimé à la fin de la source musicale A
1648 : édition source musicale A

Note(s) nom(s) cité(s)

recueil dédié à Victor Le Bouthillier de Chavigny, archevêque de Tours, conseiller ordinaire de Louis XIV et premier aumônier de Gaston d'Orléans

Dédicataire(s)

LE BOUTHILLIER DE CHAVIGNY, Victor [1590-1670]

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Robert [1610 ca-1673]

Référence(s) bibliographique(s) :
Bibliographie :

Cat. 1683
Inv. 1750 (3 ex.)
Bibl. Ballard p. 1
Cat. Huygens n° H1

Cote CMBV

CMBV/ ARC LARO 01 [F-Pn/ Rés Vm7 264]
CMBV/ ARC LARO 01 [F-Pn/ Rés Vmf 51 [ 1]]

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<