Login
Menu et informations
JACQUELIN DU CHASTELET, Nicolas : AIRS À 3 ET 4 PARTIES

JACQUELIN DU CHASTELET, Nicolas : AIRS À 3 ET 4 PARTIES

Titre uniforme :
AIRS À 3 ET 4 PARTIES
Autorité(s) principale(s) :
Source(s) du recueil :
Source musicale A

[INCOMPLET]
AIRS/ A III. ET IV. PARTIES,/ DE N. DU CHASTELET.
Paris, Robert Ballard, 1641
parties de haute-contre et basse-contre seules conservées, 2 vol. sur 4 conservés (haute-contre et basse-contre ; dessus et taille non localisés), in-8° oblong, 90 x 135 mm, 24-[1] f. (chaque vol.)
S-N/ Finspang 9082 (1-2) [prov. L. De Geer]

Note(s) sur la source musicale A

Guillo, Ballard/ 1641-B
Durosoir/ 119
RISM A.I/ C 1959

Contient (tous les airs sont à 4 voix, sauf précision) :

- f. [1] [titre]
- f. [1v] [blanc]
- f. [2-3] «A MONSEIGNEUR,/ MONSEIGNEUR/ DE CINQ-MARS, [...]» épître dédicatoire à Henri Coiffier de Ruzé, marquis de Cinq-Mars (1620-1642), signée [Nicolas Jacquelin] du Chastelet
- f. [3v-4] «A MONSEIGNEUR/ LE GRAND ESCUYER./ SONNET. [...]», signé [François] Colletet

[Airs :]
[ 1] - f. [4v]-5 Que deviendray-je en cette absence
[ 2] - f. [5v]-6 Je ne puis plus dissimuler
[ 3] - f. [6v]-7 Philis, quel destin dois-je suivre ?
[ 4] - f. [7v]-8 Aymables lieux ! belles fontaines !
[ 5] - f. [8v]-9 Puis que mes pleurs, ny mes soupirs
[ 6] - f. [9v-10] Cessez, mon coeur, vos tristes plaintes
[ 7] - f. [10v]-11 Cesse, triste penser
[ 8] - f. [11v]-12 Faut-il m'esloigner de ce lieu ?
[ 9] - f. [12v]-13 Enfin ma perte est asseurée,
[10] - f. [13v]-14 Beau soleil que j'adore,
[11] - f. [14v]-15 De peur de retomber malade
[12] - f. [15v]-16 Beuvez, beuvez, yvrongnes
[13] - f. [16v]-17 Imbecilles amants, dont les bruslantes ames
[14] - f. [17v]-18 Il est vray que je sens bien-heureuse la vie
[15] - f. [18v]-19 Sus, sus, chere trouppe Angelique,
[16] - f. [19v]-20 Philis pour moy n'a plus de charmes,
[17] - f. [20v]-21 Chacun le verre au poing, courons tous à l'assaut,
[18] - f. [21v]-22 Le verre à la main, mes chers amis (à 3)
[19] - f. [22v-23] Eternisons nostre memoire (à 3)
[20] - f. [23v] J'ay beu plus de cent coups (à 3)

- f. [24] «TABLE/ DES AIRS DE DU CHASTELET. [...]»
- f. [24v] «EXTRAIT DU PRIVILEGE. [...]» accordé à Robert Ballard, daté du 24 octobre 1639

Description :
4 volumes, in-8° oblong, 90 x 135 mm. HAVTE-CONTRE, BASSE-CONTRE : 23-[1] f., A-C8, erreurs de foliotation. Dessus et Taille : non localisés. Titre dans l'encadrement EOOMP. Musique notée (type PMF), portées de 111 mm. Lettrines, frises, fleurons, culs-de-lampe, titre courant. Ligne de pied : AIRS DV CHASTELET. [NOM DE LA PARTIE].

Pièces liminaires :
[dédicace :]
«A MONSEIGNEUR, MONSEIGNEUR DE CINQ-MARS, GRAND ESCUYER DE FRANCE.
MONSEIGNEUR,
Ce n'est pas à la grandeur de vostre naissance, ny mesme à la grandeur de vostre nom que je viens presenter ce livre; C'est à la grandeur de vostre Esprit. Il semble que ce soit ce puissant Genie qui ait eschauffé le mien, & qui m'ait donné la hardiesse de paroistre devant vous. En effet, depuis que j'ay eu l'honneur de vous saluër, je sens que vous m'avez communiqué un rayon de cette gloire qui vous environne, puis que vostre generosité a consommé tous les defauts de ma foiblesse, & de ma crainte. On dit qu'il estoit impossible de voir les images de l'antique Phidie sans les approuver. Mais pour ne point chercher des applications esloignées, j'advouë qu'il m'est impossible de vous voir sans vous honorer ; voire mesme sans vous le témoigner autrement que par un respectueux silence. J'ay donc rompu le mien, pour vous dire que si je me souhaite de l'esprit, ce n'est que pour louër le vostre, & pour en faire l'eternel objét de mes plus douces meditations. Mais c'est à faire aux ames heroïques à publier la gloire des Heros. En un mot, quelque profession que nous façions de chanter, c'est à faire aux vrays Poëtes à chanter vos louanges, puis que les moindres accords de leurs vers s'étendent & se font bien ouyr plus loin que nostre plus puissante melodie. Il me suffit dont que je sois l'Echo de leurs Muses, & que je repete apres eux ces veritables paroles.
'La Nature pour vous fit ses derniers efforts;
Vous eustes sans inquietude
Tout ce qu'on acquiert par estude,
Pour la perfection de l'esprit & du corps.'
Et s'il m'est parmis d'adjouster quelque chose à ces belles veritez, je vous en diray une qui n'est pas si esclatante, mais qui ne laisse pas d'estre aussi fidelle. C'est que je suis,
MONSEIGNEUR,
Vostre tres-humble, &
tres-obeissant serviteur,
DU CHASTELET.»

«A MONSEIGNEUR LE GRAND ESCUYER.
SONNET
Ta vertu ne luit pas d'une clarté commune,
Tout l'Esprit de ton Pere a passé dans le tien;
Son discours fleurissant orne ton entretien,
Et son heureux Génie agit pour ta fortune.

Ta grace qui fait voir mille graces en une,
Captive tous les coeurs, & les charmes si bien ;
Qu'il n'est point de Beauté qui ne t'offrist le sien,
Si tu te voulois rendre aux flâmes de chacune.

Mais ces félicitez n'esgallent point encor
Des faveurs de LOUIS le précieux thrésor,
Ny l'appuy dont ARMAND seconde ton courage ;

Nostre siecle a plus d'heur que les autres n'ont eu,
Si pour avoir en fin la Fortune en partage,
Tu monstres qu'il suffit d'avoir de la Vertu.
COLLETET.»

Remarques :
- À la table, les incipit des airs sérieux sont classés selon un ordre alphabético-topographique ; les incipit des airs à boire (pièces 13 à 20) sont regroupés à la fin sous la rubrique «AIRS A BOIRE.» (même classement que pour les airs sérieux) ; les incipit des trois airs à boire à 3 voix (pièces 18 à 20) sont regroupés à la fin sous «A TROIS.» ;
- erreurs de foliotation (f. [10] numéroté 8 et f. [23] numéroté 24 par erreur ; la table donne la numérotation correcte).

Dans cette édition, le nom de l'auteur est Du Chastelet, alors que dans les Siléniennes de 1632 il ne porte pas de particule. L'autorité du nom proposée dans le RISM est Nicolas CHASTELET. Cependant, un des rares actes connus sur ce musicien le nomme Nicolas Jacquelin, Sieur du Chastelet (cf. LABORDE p. 152).

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

S-N/ Finspang 9082 [ 1- 2]

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1641
1639.10.24

Note(s) date(s)

1639.10.24 : privilège imprimé à la fin de la source musicale A
1641 : édition source musicale A source musicale A

Nom(s) cité(s)

COLLETET, Guillaume

Note(s) nom(s) cité(s)

COLLETET, Guillaume : auteur du sonnet liminaire

Dédicataire(s)

CINQ-MARS, Henri Coiffier de Ruzé [1620-1642], marquis de

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Robert [1610 ca-1673]

Référence(s) bibliographique(s) :
Bibliographie :

Inv. 1750 (27 ex.)
DAVIDSSON Suède 153

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<