Login
Menu et informations
COYPEAU-DASSOUCY, Charles (1605-1679) : AIRS À 4 PARTIES

COYPEAU-DASSOUCY, Charles (1605-1679) : AIRS À 4 PARTIES

Titre uniforme :
AIRS À 4 PARTIES
Autorité(s) principale(s) :
Source(s) du recueil :
Source musicale A

[INCOMPLET]
AIRS/ à quatre parties./ DU SIEUR DASSOUCY.
Paris, Robert Ballard, 1653
parties séparées, 3 vol. conservés (haute-contre, taille, basse-contre ; dessus non localisé), in-8° oblong, 90 x 130 mm, 22-[1]-[1 bl.] f. (chaque vol.)
- F-Pn/ Rés Vm7 275 [taille, basse-contre]
- F-Pn/ Rés Vmf 71 (21) [haute-contre ; ex-libris Alfred Cortot ; non signalé dans RISM A.I]

Note(s) sur la source musicale A

Guillo, Ballard/ 1653-F
Guillo, Ballard/ c.1697-B [pour l'exemplaire F-Pn/ Rés Vmf 71 (21)]
Durosoir/ 125
RISM A.I/ D 1081

Contient (chaque vol.) :

- f. [1] [titre]
- f. [1v-2v] «A SON ALTESSE ROYALE/ MADAME LE DUCHESSE/ DE SAVOYE. [...]», épître dédicatoire à Chrétienne de France, duchesse de Savoie, signée C. Dassoucy
- f. [3] «POUR MONSIEUR DASSOUCY,/ Sur ses Airs. [...]», stances signées [Pierre] Corneille

[Airs :]
[ 1] - f. [3v]-4 Filles du Ciel, venez paroistre
[ 2] - f. 4v-5 Cessez mon triste coeur
[ 3] - f. 5v-6 Cher objet que j'ay tant aymé
[ 4] - f. 6v-7 Doux objets de mes sens si chers à mes delices
[ 5] - f. 7v-8 Vous m'ordonnez, belle Silvie
[ 6] - f. 8v-9 C'est trop deliberer, au chemin de la mort
[ 7] - f. 9v-10 Ne tenez plus mon coeur
[ 8] - f. 10v-11 Astre divin, objet de ma pensée
[ 9] - f. 11v-12 Si vous doutez de mon amour extreme
[10] - f. 12v-13 Vois-je pas un Soleil
[11] - f. 13v-14 L'infidelle Amaranthe
[12] - f. 14v-15 Divins soleils, beaux yeux, celestes Phares («Adieu à la Cour de Savoye.»)
[13] - f. 15v-16 Il est bien temps, adorable Princesse
[14] - f. 16v-17 Vivez, heureux Amants
[15] - f. 17v-18 Cieux escoutez, escoutez mers profondes
[16] - f. 18v-19 Il s'en va, l'Amant infidelle
[17] - f. 19v-20 Vous qui de ma langueur avez la cognoissance
[18] - f. 20v-21 Esprit du Ciel, divin genie
[19] - f. 21v-22 Que ces bois sont charmans

- f. 22v-[23] «TABLE DES AIRS/ A QUATRE PARTIES/ du Sieur Dassoucy. [...]»
- f. [23v] «EXTRAIT DU PRIVILEGE. [...]» accordé à Robert Ballard, daté du 24 octobre 1639 (lettres patentes) et du 17 novembre 1639 (registration)

Description :
4 volumes, in-8° oblong, 90 x 130 mm. HAVTE-CONTRE, TAILLE, BASSE-CONTRE : 22-[1]-[1 bl.] f., A-C8, erreurs de foliotation. Dessus : non localisé. Titre dans l'encadrement EOOMP. Musique notée (type PMF), portées de 112 mm. Lettrines, frises, fleurons, titre courant. Ligne de pied : AIRS A QVATRE PARTIES.

Pièces liminaires :
[dédicace :]
«A SON ALTESSE ROYALE/ MADAME LA DUCHESSE/ DE SAVOYE.
Madame,
Apres avoir respandu toutes mes larmes sur le Tombeau du Deffunct Roy mon auguste Protecteur, je creux apres l'eclypse de ce grand Astre, qu'il n'y avoit plus de jour au monde, ny d'azile pour la vertu ; Dans cette funeste pensée, je jugé que ce n'estoit pas assez de faire leurer à mes tristes Airs la mort de celui qui ne les avoit pas dédaignez durant sa vie, si pour satisfaire ma douleur, je ne les condamnois à mourir : c'en estoit fait, & mes competiteurs n'estoient pas marris que j'eusse enterré un talent qui leur causoit de la jalousie ; Mais depuis que (par l'honneur que j'ay receu dans vostre Royal sevie) j'ay appris qu'il y avoit encor un climat, une Cour, & une Reyne, ou plustost une divinité, l'amour de toute la terre, & l'aymant de toutes les vertus, aupres de qui le merite ne va jamais, sans y trouver sa gloire & sa recompense ; J'ay revoqué cet Arrest inhumain, & consenty que ces enfans que j'avois consacrez à la nuict, revissent le jour en faveur de l'auguste Bonté qui leur avoit donné la vie. Les voila donc, MADAME, qui vont trouver vostre ALTESSE ROYALE, pour se prosterner devant elle, & la remercier de la grace qu'elle leur a faite ; & pour tesmoigner qu'ils sont enfans d'un Pere qui n'est pas ingrat, ils s'en vont la publier par toute la france ; tandis que de sa part il en fait autant, ne pouvant jamais se lasser de celebrer vos rares Bontez, & vos insignes Vertus, estant plus que tout autre,
MADAME,
Vostre tres-humble, tres-obeïssant,
& tres-fidelle serviteur,
C. DASSOUCY.»

«POUR MONSIEUR DASSOUCY,/ sur ses Airs.
Cet Autheur a quelque Genie,
Ses Airs me semblent assez doux :
Beaux Esprits, mais un peu jaloux,
Divins enfans de l'harmonie,
Ne vous en mettez en courroux,
Apollon aussi bien que vous
Ne les peut oüyr sans envie.
CORNEILLE.»

Remarques :
- Les pièces 14 et 15 ont été composées pour Andromède, tragédie de Pierre Corneille qui comportait neuf choeurs et cinq airs de Dassoucy ; Marc-Antoine Charpentier donna une nouvelle musique pour les reprises de la tragédie. Sur le rôle de la musique dans cette tragédie, voir l'introduction de Christian Delmas à son édition de l'oeuvre (Paris, 1974). Sur la dramaturgie et l'importance de la musique dans les tragédies à machines, voir également COUVREUR Lully p. 147-150 et POWELL France, passim.
- les auteurs des autres textes littéraires ne sont pas identifiés ; ils pourraient pour la plupart être de Dassoucy lui-même, poète et musicien
- table alphabétique.

Édition recueillie par Christophe Ballard vers 1697 (voir Guillo, Ballard/ c.1697-B)

Autre exemplaire :
- F-Pn/ Rés Vmf 51 (8) [basse-contre ; ex-libris Henry Prunières, armes de Geneviève Thibault de Chambure]

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

F-Pn/ Rés Vmf 51 [ 8]
F-Pn/ Rés Vm7 275
F-Pn/ Rés Vmf 71 [21]

Commentaire(s) contemporain(s)

- «Après avoir fait chanter plusieurs motez de sa façon capables de chasser tous les Saints de cette Eglise ; ils chantèrent plusieurs de mes airs à quatre parties, mais avec tant d'art & de politesse, que si je ne les eusse veux imprimez par Ballard, & sous mon nom, je les eusse desavouëz pour mes enfans, je n'y pûs jamais rien connoistre, & je croy lorsque Pierrotin les rechantant après eux leur rendit leur premiere forme, qu'ainsy que je les avais méconnus dans leur bouhe, ils les méconnurent dans celle de Pierrotin...»

dans
Charles Coypeau Dassoucy, Les Aventures d'Italie, chapitre 1er (Paris, 1677)

- «... & qui ayant appris que je faisois profession de Poësie & de Musique, me prenant dans cet equipement pour un Poëte de la Samaritaine, & pour un Chantre du Pont neuf, m'avoit ainsi fait ouvrir mon coffre, pensant y trouver, non l'Ovide en bele humeur, ny mes Airs imprimez chez Balard, mais les chansons du Savoyard, & les Poësies du Baron de Plancy...»

dans
idem, chapitre 4

- [À la cour de Savoie :] «J'en aurois été quitte pour faire mes excuses : on auroit remis la partie à une autre fois, ainsi j'aurois évité ce piège, & j'eusse éludé la malice de mes envieux ; mais bien loin de faire ces reflexions, j'estois si transporté de joye & de ravissement, que je ne me souvins pas seulement que Pierrotin fut enrumé, ny mesme de prendre mes livres d'airs imprimez chez Ballard, & que j'avois dediez à cette Princesse. Mais je pouvois bien oublier toute chose...»

dans
idem, chapitre 7

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1653
1639.10.24
1697 ca

Note(s) date(s)

1639.10.24 : privilège imprimé à la fin de la source musicale A
1653 : édition source musicale A
1697 ca : date de réémission de la source musicale A par Christophe Ballard [voir notes source musicale A]

Nom(s) cité(s)

CORNEILLE, Pierre
CHARPENTIER, Marc-Antoine
BALLARD, Christophe [1641-1715]

Note(s) nom(s) cité(s)

Le recueil est dédié à Chrétienne (Christine) de France (1606-1663), deuxième soeur de Louis XIII et duchesse (1630-1638) puis duchesse mère de Savoie (1638-1663) ; elle avait épousée Victor-Amédée de Savoie en 1619.

Pierre Corneille est l'auteur des stances liminaires du recueil et de plusieurs poèmes mis ici en musique par Dassoucy, dont 2 pièces pour les premières représentations de la tragédie Andromède du dramaturge ; Marc-Antoine Charpentier donnera par la suite une nouvelle musique pour les reprises de l'oeuvre.

BALLARD, Christophe : éditeur de la réémission de la source musicale A en 1697

Dédicataire(s)

CHRÉTIENNE DE FRANCE [1606-1663], duchesse de Savoie

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Robert [1610 ca-1673]

Référence(s) bibliographique(s) :
Bibliographie :

Cat. 1683
Inv. 1750 (3 + 15 ex.)
MAZARIN n° 616
PICOT 201

Cote CMBV

CMBV/ ARC DAS 01 [F-Pn/ Rés Vm7 275]
CMBV/ ARC DAS 01 [F-Pn/ Rés Vmf 51 [ 8]]
CMBV/ ARC DAS 01 [F-Pn/ Rés Vmf 71 [21]]

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<