Login
Menu et informations
BOESSET, Antoine (1587-1643) : AIRS AVEC TABLATURE DE LUTH, XV

BOESSET, Antoine (1587-1643) : AIRS AVEC TABLATURE DE LUTH, XV

Titre uniforme :
AIRS AVEC TABLATURE DE LUTH, XV
Source(s) du recueil :
Source musicale A

AIRS DE COUR/ AVEC LA TABLATURE DE LUTH/ DE ANTHOYNE BOESSE'T,/ Surintendant de la Musique de la Chambre/ du Roy, & de la Reyne./ QUINZIESME LIVRE.
Paris, Pierre Ballard, 1632
partition voix et tablature, in-4°, 220 x 170 mm, 30-[1] f.
F-Pc/ Rés 58 [prov. L. Bizeau]

Note(s) sur la source musicale A

Guillo, Ballard/ 1632-A
Durosoir/ 107
RISM A.I/ B 3295
RISM A.I/ BB 3295
RISM B.I/ 1632.7

Contient (tous les airs sont de Antoine BOESSET, sauf précision avec *) :

- f. [I] [titre]
- f. [Iv] [blanc]
- f. [II-IIv] «A MONSEIGNEUR,/ MONSEIGNEUR/ LE MARQUIS DE MORTEMART [...]», épître dédicatoire à Gabriel de Rochechouart de Mortemart, signée [Antoine] Boesset
- f. [1] «A MONSIEUR BOESSET. [...]», dizain anonyme

[Airs :]
[ 1] - f. [1v]-2 Ce Roy vainqueur de nos malheurs
[ 2] - f. 2v-[3] Du plus doux de ses traits
[ 3] - f. [3v]-4 Que te sert-il, foible raison
[ 4] - f. 4v-5 Amour, j'implore ton secours
[ 5] - f. 5v-6 Que douce est l'influence
[ 6] - f. 6v-7 Beauté, dont les rigueurs privent d'espoir mon ame
[ 7] - f. 7v-8 O Dieux que mes destins sont heureux
[ 8] - f. 8v-9 Iris que vous estes cruelle* («AIR/ DE BOESSET LE FILS.»)
[ 9] - f. 9v-10 A la fin ma peine est finie* («AIR/ DE BOESSET LE FILS.»)
[10] - f. 10v-11 Que Philis à l'esprit leger* («AIR/ DE BOESSET LE FILS.»)
[11] - f. 11v-12 Faut-il qu'une beauté mortelle* («AIR/ DE BOESSET LE FILS.»)
[12] - f. 12v-13 Amarillis, bel astre de mes jours
[13] - f. 13v-14 Monarque triomphant
[14] - f. 14v-15 Air qui produit tant de choses belles
[15] - f. 15v-16 Charmé des divins appas
[16] - f. 16v-17 Que le teint d'Amarillis
[17] - f. 17v-18 Divine Amarillis
[18] - f. 18v-19 Amour, je ne suis plus à toy
[19] - f. 19v-20 Helas ! qu'en vain j'arrive au port
[20] - f. 20v-21 Si ma langue n'estoit captive
[21] - f. 21v-22 C'est trop de tirannie
[22] - f. 22v-23 Puis qu'il vous faut quitter ma mort
[23] - f. 23v-24 Sejour digne d'un Roy qu'adore l'Univers
[24] - f. 24v-25 Ayme moy, Cloris, ayme ta Silvie
[25] - f. 25v-27 Mourons Tirsis
[26] - f. 27v-29 Donc vos rigueurs, belle Uranie
[27] - f. 29v-30 L'Anemone fastosa

- f. 31v «TABLE/ DU QUINZIESME LIVRE/ D'AIRS SUR LE LUTH. [...]»
- f. [32] «EXTRAIT DU PRIVILEGE. [...]» accordé à Pierre Ballard, daté du 18 décembre 1629

Description :
1 volume, in-4°, 220 x 170 mm, [2]-30-[1]-[1 bl.] f., A2B-I4, erreurs de foliotation. Musique et tablature notées (type MMO et TLE), portées de 134 mm. Lettrines, fleurons, bandeaux, frise, culs-de-lampe, titre courant. Ligne de pied : QVINSIESME LIVRE.

Pièces liminaires :
[dédicace :]
«A MONSEIGNEUR,/ MONSEIGNEUR/ LE MARQUIS DE MORTEMART,/ CONSEILLER DU ROY EN SES CONSEILS,/ PREMIER GENTILHOMME DE SA CHAMBRE,/ Bailly & Cappitaine de la Varenne du Louvre, Chasteau/ de Madril, Parc & bois de Boulongne, la Muette,/ Pont Sainct Cloud, avec la Grurie desdits lieux,/ & Cappitaine du Cours de Chaillot.
MONSEIGNEUR,
J'ay dedié jusques icy tout ce que j'ay sçeu faire de meilleur en ma possession, à ceux qui dans la Cour ont plus de cognoissance des choses bonnes, & dont la protection n'est jamais refusée à la vertu. C'est pourquoy j'ose vous presenter ces Airs avec les accords dont le Luth & la main ont accoustumé de les accompagner. Il n'y a personne, MONSEIGNEUR, qui les ayme & qui les cognoisse plus parfaitement que vous ; & rien ne vous les peut mieux recommander que vostre propre inclination, & vostre bon jugement. Aussi n'ay-je point d'autre dessein par les offres que je vous en fay, & par ces paroles, sinon de confesser devant tout le monde les infinies obligations que je vous ay, & le ressentiment qui m'en demeure, avec la resolution d'estre toute ma vie.
MONSEIGNEUR,
Vostre tres-humble, &
tres-obeissant serviteur.
BOESSÉT.»

«A MONSIEUR BOESSET.
BOESSET, la douceur infinie
De ton admirable harmonie
Est si puissante à nous charmer,
Qu'il n'est plus dans cette contrée
De vers d'éternelle durée
Que ceux que tu veux animer.
Et que si les Enfers nous r'envoyent Orphée,
Tout ce qu'eurent sa voix & son luth de renom,
Il le verroient perir, & sa gloire estouffée,
S'il ne chantoit tes Airs, & n'empruntoit ton nom.»

Remarques :
- Les pièces 8 à 11 sont de Jean-Baptiste de Boesset ;
- table alphabétique ; les incipit des pièces 24 à 27 sont regroupés à la fin sous «DIALOGUES.» (pièces 24 à 26 ; incipit classés selon l'ordre des pièces dans le recueil) et «AIR ITALIEN.» (pièce 27) ;
- erreurs de foliotation.

Autres exemplaires :
- B-Br/ Fétis 2381 A 7 (RP) [prov. : Farrenc]
- GB-Cu/ MR 290 c 60 3 (3)
- NL-DHgm/ Kluis B 18
- S-Sk/ RAR 147 Fz (10)

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

F-Pc/ Rés 58
B-Br/ Fétis 2381 A 7 RP
GB-Cu/ MR 290 c 60 3 [ 3]
NL-DHgm/ Kluis B 18
S-Sk/ RAR 147 Fz [10]

Attribution(s)

Le recueil comporte quatre airs (pièces 8 à 11) de Jean-Baptiste de Boesset, fils d'Antoine ; ils sont signalés au titre courant : «AIR DE BOESSET LE FILS.» ; dans les notes source musicale A, les incipit sont suivis d'une * ; leurs tablatures de luth pourraient être d'Antoine Boesset, d'après le titre.

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1632
1629.12.18

Note(s) date(s)

1629.12.18 : privilège imprimé à la fin de la source musicale A
1632 : édition source musicale A

Note(s) nom(s) cité(s)

Le recueil est dédié à Gabriel de Rochechouart, alors marquis de Mortemart (duc en 1650), Premier Gentilhomme de la Chambre de Louis XIII, père de Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart, marquise de Montespan, qui fut favorite de Louis XIV.

Dédicataire(s)

MORTEMART, Gabriel de Rochechouart [1601-1675], duc de

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Pierre [1581 ca-1639]

Référence(s) bibliographique(s) :
Bibliographie :

Cat. Lisbonne 24-648
Cat. Minimes p. 118
CHARBON II p. 34
DAVIDSSON Suède 29
STOLL 57

Cote CMBV

CMBV/ MON 06.11

Édition(s) moderne(s)

Fac-similé : Genève, Minkoff, 1985

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<