Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des œuvres
Liste des recueils
Faire une recherche
Oeuvres Recueils
Informations
Citer le corpus
GOSSEC, François-Joseph : SYMPHONIE CONCERTANTE DU BALLET DE MIRZA (symphonie concertante)
Description générale
Titre uniforme : 
SYMPHONIE CONCERTANTE DU BALLET DE MIRZA
Autorité(s) principale(s) : 
Compositeur : GOSSEC, François-Joseph (1734-1829)
Genre : 
symphonie concertante
Source(s) de l'oeuvre
Source musicale A

Concertante ajoutée au ballet de Mirza
ms autographe
partition
B-Bc

Note(s) sur la source musicale A

Nous n'avons pas examiné cette partition. Voici la description que donne M. Van Den Borren :
«Tel est le titre qui figure en tête de la première page de ce morceau instrumental. A gauche l'indication : «N°5» ; à droite : «complet». Manuscrit oblong de 11 pages, les 3 dernières en blanc.
L'oeuvre est divisée en 2 parties, un allegro et un adagio. L'adagio seul est concertant : il comporte notamment un viiolino principale, un fagotto obligato et deux parties de harpa obligata.»

Autre(s) source(s) musicale(s)

B.
Rondeau
partition autographe
F-Pc/ Ms 1458

Dernier mouvement.

C.
Symphonie concertante du Ballet de Mirza pour «Violon, flute et alto récitans»
Paris, Bailleux, [1784]
parties séparées

D.
[Symphonie] Concertante du Ballet de Mirza
ms autographe
partition et 2 parties séparées, 1785 ca
F-Pc/ Ms 1479 (partition)
F-Pn/ Vm7 6127 (2 parties séparées de harpe)

«corni ad Libitum (2 sur une portée), 2 Violini, Ima harpa, 2da harpa (o cembalo), Basso»

E.
SIMPHONIE/ CONCERTANTE/ DU BALET DE MIRZA/ Composée et Arrangée/ Pour deux Harpes ou deux Clavecins,/ ou/ Une Harpe et un Clavecin ;/ Avec Accompagnement/ de deux Violons, une Basse, et deux Cors ad libitum/ Par F. GOSSEC./ Prix 4.l 4.s/ A PARIS/ Chez M. BAILLEUX M.d de Musique ordinaire du Roy, de la famille Royale,/ Et. de l'Ecole Royale de Musique ;/ A la Regle d'Or Rue S.t Honoré pres celle de la Lingerie./ D'A : Olivier sculpsit.
parties séparées, [1786 ca]
B-Bc/ 37838

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

B-Bc
F-Pc/ Ms 1458
F-Pc/ Ms 1479
F-Pn/ Vm7 6127
B-Bc/ 37838

Commentaire(s) contemporain(s)

Mercure, juillet 1784, p. 239
«Symphonie concertante du Ballet de Mirza pour violon, flûte et alto récitans, avec violon, alto, basson, basse, hautbois et cors ad libitum, par M. Gossec - Prix 4l 4s. - Paris, Lailleux... On se rappelle que cette symphonie est une de celles de l'Auteur qui a fait le plus plaisir et c'est beaucoup dire.»

Gazette de France, 1784, p. 210

Bibliothèque de la musique du roi, p. 87
(source C, reçue en 1785, voir Annexe au premier volume)

Date(s)

1779
1785 ca
1786 ca
1784

Note(s) date(s)

1779 : sources A et C
1784 : source B (voir commentaires contemporains)
1785 ca : source D
1786 ca : source E

L'histoire de la Symphonie Concertante du Ballet de Mirza est assez compliquée. Le ballet lui-même, Mirza ou Mirza et Lindor en trois actes de Gardel fut représenté pour la première fois le 18 novembre 1779 (1). Quant à la Symphonie concertante «ajoutée» au ballet il y a plusieurs versions. De la version originale pour divers instruments concertants, il existe une partition autographe dont les deux premiers mouvements se trouvent au Conservatoire de Bruxelles («Concertante ajoutée au ballet de Mirza», source A) et dont le denier mouvement se trouve au Conservatoire de Paris (intitulé «Rondeau», sans mention de Mirza, source B). Pour un enregistrement de ce morceau «pour flûte, violon, harpe et orchestre», voir «discographie». Une édition (en parties séparées) fut publiés par Bailleux en 1784 apparement d'après cette version originale («Symphonie concertante du Ballet de Mirza pour violon, flûte et alto concertans», source C). Malheureusement, nous n'avons pu retrouver cette édition qui fut annoncée ainsi dans le Mercure : «... On se rappelle que cette symphonie est une de celles de l'Auteur qui a fait le plus plaisir et c'est beaucoup dire.»
Il existe également une seconde partition autographe : un arrangement par le compositeur pour deux harpes et orchestre (source D, manuscrit complet au Conservatoire de Paris). Une édition de cette deuxième version, aussi chez Bailleux, parut vers 1786 (source E).

(1) Charles Van Den Borren, «De Quelques Manuscrits Autographes Inédits de Gossec» dans Annuaire du Conservatoire Royal de Musique de bruxelles, 51e année, 1927-1928, p. 124-125 ; l'auteur cite Grégoire (p. 20 et 58), Hellouin (p. 32) et Bachaumont (Mémoires secrets, XIV, p. 310) ; d'après Hellouin, «il y aurait une partition de Mirza à la Bibliothèque de l'Opéra», et d'après Eitner, le «Concert du ballet de Mirza» se trouvait à la Bibliothèque de Darmstadt.

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BAILLEUX, Antoine
OLIVIER, Marie-Rosalie

Notes sur l'oeuvre
Note(s) sur la musique

I [Allegro], C, Ré Majeur
II Largo, 3, Ré Majeur
III Rondeau, 2/4, Ré Majeur (la source A précise «legerement»)

Effectif

vl,bsn,harpe,harpe/orch.cl.
harpe,harpe/orch.cl.
clavecin,clavecin/orch.cl.
vl,fl,vla/orch.cl.
harpe,clavecin/orch.cl.

Note(s) concernant l'effectif

vl,bs,harpe,harpe/orch.cl. : source A
d'après M. Van den Borren («De quelques Manuscrits Autographes Inédits de Gossec», dans, Annuaire du Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles 51e année, 1927-1928, p. 130) :
« L'adagio seul est concertant : il comporte nottament un violino principale, un fagotto obligato et deux parties de harpa obligata. »

source B : «flauto solo ; oboe, 2 clarinetti, 2 corni, Violino principale, 2 violini, alto, fagotto, basso, harpa»

vl,fl,vla/orch.cl. : source C
harpe,harpe/orch.cl. : sources D et E
clavecin,clavecin/orch.cl. ou harpe,clavecin/orch.cl. : alternative proposée par la source E
orch.cl. : 2 violons, basse, 2 cors

Incipit(s) chiffré(s) [système Gustafson - Leshinskie]

5311 25 535311 25

Notes incipit(s) chiffré(s) :

5311 25535311 25 : rondeau, source B

Référence(s) bibliographique(s)
Référence(s) bibliographique(s)

Enregistrement du Rondeau seul (d'après la source B, et sans mention de Mirza ou les deux premiers mouvements) par Louis de Froment et son Orchestre de Chambre (Pathé : DTX 230 A)

Informations sur la notice

Auteurs de la notice : Barry Shelley Brook revu par l’Équipe PHILIDOR (CMBV)
Première diffusion : octobre 2009


<<<< retour <<<<