Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des compositeurs
Liste des poètes
Liste des œuvres
Liste des recueils
Faire une recherche
Liste des œuvres Liste des recueils
Informations
Citer le corpus
Légende de l'image de fond
: AIRS NOUVEAUX ACCOMPAGNÉS DE CHANSONS À DANSER, I

: AIRS NOUVEAUX ACCOMPAGNÉS DE CHANSONS À DANSER, I

Titre uniforme :
AIRS NOUVEAUX ACCOMPAGNÉS DE CHANSONS À DANSER, I
Source(s) du recueil :
Source musicale A

AIRS/ NOUVEAUX ACCOMPA/ gnez des plus belles Chansons a/ dancer qui ayent esté par cy de/ vant mises en lumiere, mesurées/ sur toutes sortes de cadences de/ Branles, Voltes, Courantes, Bal/ lets & autres dances, & qui/ n'ont encor esté imprimées./ Ausquelles Chansons l'on a mis la Musi/ que de leur chant, afin que chacun/ les puisse chnater & dancer/ de mesure en compagnie.
Caen, Jacques Mangeant, 1608
voix seule, 1 vol., petit in-4°, 52 f.
F-CH/ VI E 49 (1) [prov. Louis-Léon-Félicité, duc de Brancas (ex-libris gravé), Dominique-Martin Méon, Armand Cigongne (ex-libris doré), puis Henri d'Orléans, duc d'Aumale]

Note(s) sur la source musicale A

Durosoir/ 041
RISM B.I/ 1608.07

Contient :

- f. [1] [titre]
- f. [1v]-2 «AU LECTEUR. [...]», avertissement non signé, probablement de Jacques Mangeant

[Pièces :]
[ 1] - f. 2v-3 Dans une verte prée («BRANLE DE MONTIRANDE.»)
[ 2] - f. 3v-4 Je souspire, je lamente («AIR.»)
[ 3] - f. 4v-5 Eslongné de ma belle («BRANLE DOUBLE.»)
[ 4] - f. 5v-6 Pour estre esloigné de ma belle («AIR.»)
[ 5] - f. 6v-7 Merveilles on va contant («BRANLE DOUBLE.»)
[ 6] - f. 7v-8 Maintenant que les coeurs («BALLET.»)
[ 7] - f. 8v-9 Ne m'accuse point de t'estre infidelle («BRANLE DOUBLE.»)
[ 8] - f. 9v-10 Que me sert il de voir les fleurs («COURANTE.»)
[ 9] - f. 10v-11 Il n'y a icy que moy («BRANLE DOUBLE.»)
[10] - f. 11v-12 Libertée desirée («COURANTE.»)
[11] - f. 12v-13 Mourons donc pour ses beautés («AIR.»)
[12] - f. 13v-14 Ma mere j'ay le mal d'amour («COURANTE.»)
[13] - f. 14v-15 Je sens un extrême martire («AIR.»)
[14] - f. 15v-16 Amour m'a si bien sçeut poindre («BRANLE DOUBLE.»)
[15] - f. 16v-17 Sonnez tous d'un triste accord («AIR.»)
[16] - f. 17v-18 Par où ma Diane reluit («COURANTE.»)
[17] - f. 18v-19 Mes yeux de ma bouche jaloux («AIR.»)
[18] - f. 19v-20 Las je ne vy qu'en tristesse («BRANLE DOUBLE LEGER.»)
[19] - f. 20v-21 Mon pere mariez moy («VILANELLE.»)
[20] - f. 21v-22 Je suis bien nee pour sentir («COURANTE/ Sur lorifles.» ?)
[21] - f. 22v-23 O belles créancières («AIR./ De la Mascarade de Payeurs d'arrerages./ Aux Dames.»)
[22] - f. 23v-24 Je ris je le confesse («AIR.»)
[23] - f. 24v-25 J'estois bien malheureuse («BRANLE DOUBLE LEGER.»)
[24] - f. 25v-26 En mes maux ordinaires («AIR.»)
[25] - f. 26v-27 Quand viendra la clarté («VILANELLE.»)
[26] - f. 27v-28 L'amour d'une veusve («BALLET.»)
[27] - f. 28v-29 Comme loyal je suis («BRANLE DOUBLE.»)
[28] - f. 29v-30 La plus miserable Amante («AIR.»)
[29] - f. 30v-31 D'un contentement parfait («AIR.»)
[30] - f. 31v-32 Quand je voy ta face blonde («BRANLE DOUBLE.»)
[31] - f. 32v-33 Je garde foy et loyauté («AIR.»)
[32] - f. 33v-34 Durant les guerres d'outremer («BRANLE DOUBLE.»)
[33] - f. 34v-35 Je sçay que nos deux ames («COURANTE.»)
[34] - f. 35v-36 Amour a puissance («BRANLE DE BRETAGNE.»)
[35] - f. 36v-37 Dessus la mer d'amour («AIR.»)
[36] - f. 37v-38 Mon Dieu que je suis amoureux («BALLET.»)
[37] - f. 38v-40 Je ne sçay si sont amours («COURANTE./ VILAGEOISE.»)
[38] - f. 39v-40 C'est trop aimer sans joüir («BRANLE DOUBLE.»)
[39] - f. 40v-41 Regarde ma maistresse («BALLET.»)
[40] - f. 41v-42 Grand mal est celuy que l'on n'ose dire («BRANLE DOUBLE.»)
[41] - f. 42v-43 Adieu ma maistresse («AIR.»)
[42] - f. 43v-44 Il faut pour me venger de moy («COURANTE.»)
[43] - f. 44v-45 Afin que mon mal s'allège («AIR.»)
[44] - f. 45v-46 J'avois fait serment en mon ame («VOLTE.»)
[45] - f. 46v-47 Les femmes pour de l'argent («AIR.»)

«CHANSONS/ DE TABLE.» :
[46] - f. 47v-48 Le temps est venu qu'il nous faut bien boire
[47] - f. 48v-49 Ma Commere m'amie («Sur le chant, Je pensois que votsre ame.»)
[48] - f. 49v-50 Beuvons d'autant que nous sert de pleurer
[49] - f. 50v-51 Maudit soit ce Medecin («Sur, Maudit soit ce petit chien.»)
[50] - f. 51v-52 O gentil vin de Morillon

- f. 52v «TABLE. [...]» [ordre alphabétique]


Pièce liminaire :

«AU LECTEUR.
Il n'est point d'exercice plus aggreable pour la jeunesse ny qui soit plus usité aux bonnes compagnies que celuy de la dance : voire en telle sorte, que le plus souvent au deffaut des instruments lon dance aux chansons : & neantmoins rarement il s'en trouve qui ne manquent de mesure, de rime & de raison : comme aussi il se trouve peu de personnes qui travaillent à ceste sorte de Poesie, pour la difficulté qu'il y a & que la necessité contraint de faire tous les vers de chaque chanson sur une mesme rime, afin de les faire rapporter au son & cadence du rechant. Ceste consideration m'a occasioné de requerir plusieurs Poetes de mes amis, lesquels m'ont donné des paroles sur plusieurs chants de mesure, & convenables pour dancer, & autres airs pour chanter à un evoix seule, lesquels chants & airs avoient esté faits par cy davant par le Sieur de la Tour en la plus part, & mis en Musique à 4 parties par luy mesme. Mais ayant sçeu de luy qu'il ne les vouloit mettre en lumiere, d'autant qu'il avoit donné l'air & la Musique à ceux qui avoient fait les paroles pour en disposer à leur volonté, je me suis resolu d'en mettre par ordre un certain nombre, ausquels j'ay fait noter le sujet du chant seulement, dont j'ay basty ce petit livre que je te presente, esperant que tu en recevras du contentement, attendu mesme que les chansons à dancer sont accompagnez de toutes les qualitez susdits, à sçavoir de mesure, de rime & de raison, mais je t'adverty qu'il les faut chanter fort legerement, selon que la mesure de la dance le requiert. Je me suis advancé de te preparer ce petit livre, pour ta foire seulement en attendant un autre que je t'appreste, pour y adjouster que tu verras en bref, & qui sera suivy par apres d'un livre d'airs & ballets, qui furent faits & mis à 4 parties, pour l'entrée du Roy à Caen par ledit Sieur de la Tour, lequel m'a promis me les donner & rendre prests de mettre sur la presse dans peu de jours. Adieu.»

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

F-CH/ VI E 49 [ 1]

Lieu(x)

CAEN
PARIS

Note(s) lieu(x)

CAEN : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1608

Note(s) date(s)

1608 : édition source musicale A

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

MANGEANT, Jacques

Informations sur la notice :

Notice créée par Thomas Leconte (décembre 2003).

Date de référence :

<<<< retour <<<<