Login
Menu et informations
PRIEZ, Jean François (1745-1806)
État civil
NOM : PRIEZ     Prénom(s) : Jean François     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : PRÉEZ
Date(s) : 1745-4-23  / 1806-8-26
Notes biographiques

Jean François PRIEZ est en 1790 maître de musique de la cathédrale de Noyon (Oise), où il a effectué l'essentiel voire la totalité de sa carrière. Pourvu d'une chapelle vicariale dès 1766, il accède à la prêtrise en 1786. Pendant la Révolution, il se signale par son opposition à la Constitution civile du clergé.

• 23 avril 1745, Marquivillers [Somme] : Jean François PRIEZ voit le jour et reçoit le baptême en la paroisse Saint-Aubin. Il est le fils légitime d'Alexandre Priez ("Préez"), charron, et de Marie Madeleine Denéré.

• 1766-1790, Noyon : Il est chapelain-vicaire, c'est-à-dire musicien, de la cathédrale Notre-Dame.

• 9 janvier 1778, Noyon : MM. les chanoines ont nommé à la chapelle [Saint-Laurent] vacante par la démission de Nicolas OUDOUX le sieur Jean François PRÉEZ, clerc tonsuré du diocèse de Noyon, et à celle des Quatre Saints Docteurs vacante par la démission de ce dernier, Jean François CHOLLET. Ils ont été reçus après les serments accoutumés et installés entre nones et vêpres. Les gages de PRÉEZ sont fixés à 20 sols par jour.

• 14 juillet 1780, Noyon : Le chapitre accorde 6 jours de vacances au sieur PRIEZ, chapelain-vicaire.

• 23 avril 1781, Noyon : Il obtient 8 jours de vacances.

• 7 octobre 1785, Noyon : Il est fait lecture en chapitre des lettres de sous-diaconat auquel a été promu Jean François PRIEZ, chapelain-vicaire ; il sera installé au chœur selon l'usage.
• 23 décembre 1785, Noyon : Après lecture de ses lettres de diaconat, le sieur PRIEZ, chapelain-vicaire, sera installé comme diacre.

• 3 avril 1786, Noyon : M. Varlet est prié de présenter M. PRIEZ, chapelain-vicaire, qui doit être ordonné prêtre.
• 24 avril 1786, Noyon : Le chapitre accorde 4 jours de vacances à PRIEZ, qui a été installé au chœur suivant l'usage sur l'exhibition de ses lettres de prêtrise.

• 25 février 1790, Noyon : Jean François PRIEZ, prêtre, déclare les revenus de la chapelle vicariale de Saint-Laurent dont il est titulaire. Elle lui rapporte chaque année 72 setiers de blé et 30 livres 5 sols. Il touche en distributions 10 setiers de blé du chapitre et 14 livres 4 sols pour assistance aux processions, messes et obits. Ses obligations sont d'acquitter ou faire acquitter 24 messes à la cathédrale et "d'assister à l'office canonial de toute l'année, avec l'obligation d'y chanter selon son talent".

• 3 novembre 1790, Noyon : M. PRIEZ, titulaire de la chapelle vicariale des saints Laurent et Vincent, ne pouvant recevoir les revenus de ladite chapelle, il n'a pu retenir pour partie de ses assistances aux matines de l'Avent, du Carême, des mardis et samedis de l'année les 7 setiers de blé qu'il doit annuellement au chapitre sur les revenus de sa chapelle.

• 1er avril 1791, Noyon : Il demande aux administrateurs du District un mandat de cent livres pour paiement de 104 messes du cantuaire de Saint-Eutrope par lui acquittées du premier octobre 1789 à pareil jour de 1790, suivant une convention faite avec feu M. Sangnier, au nom de M. Robuste, titulaire d'une des quatre portions.
• 25 juin 1791, Noyon : Il refuse de prêter le serment civique.

• 29 septembre 1792, Noyon : Jean François PRIEZ adresse une supplique au District pour demander à toucher 400 livres, n'ayant perçu que 600 livres sur la somme de 1 000 livres à laquelle a été fixé son traitement provisoire de 1790. Il a besoin de cet argent en raison des "angements" qu'il a contractés envers plusieurs personnes.
• 7 novembre 1792, Noyon : Il reçoit un mandat de 300 livres. 

• Août 1793, Noyon : Il est inscrit sur une liste de suspects, tout comme l'ex-chapelain Claude François PETITPAIN.
• 8 septembre 1793 : PRIEZ et PETITPAIN sont incarcérés au château de Chantilly, reconverti en maison d’arrêt.

• 26 août 1806, Noyon : Jean François PRIEZ, ex-chapelain de l'église cathédrale, âgé de 61 ans et 4 mois, trépasse dans une maison au n° 50, rue du Nord.

Dernière mise à jour : 10 août 2016

Sources
F-Ad60/ 1Q2/1013 ; F-Ad60/ 1Q2/401 ; F-Ad60/ 1Q2/403 ; F-Ad60/ 1Q2/404 ; F-Ad60/ 3E471/60 ; F-Ad60/ 5MI1834 ; F-Ad60/ G 1336/1 ; F-Ad60/ G 1591/1 ; F-Ad60/ G 2620 ; F-Ad80/ 5MI_D573 ; L.Mazières, Noyon de 1789 à 1795..., 1899

<<<< retour <<<<