Login
Menu et informations
DALMAYRAC, Amans (1728-1799 ap.)
État civil
NOM : DALMAYRAC     Prénom(s) : Amans     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : DALMAIRAC
DALMEIRAS
ALMEYRAS
ALMAYRAC
ALMERAT
Date(s) : 1728-5-5  / 1799-9 ap.
Notes biographiques

La carrière d’Amans DALMAYRAC natif de Rodez, débute par un épisode en Limousin, à Tulle puis à Périgueux. Il s’installe ensuite à Toulouse où il est chantre dans la cathédrale saint-Étienne avec sa famille.Sa trace se perd après 1799.

• 5 mai 1728, Rodez : Amans DALMAYRAC naît dans la paroisse Notre-Dame de Rodez, fils de Pierre Dalmayrac, tisserand, et de Marie Roux ; il est baptisé le 6 mai 1728. Son parrain est Amans Dalmayrac et sa marraine Antoinette Masars. Les témoins sont Jean Roux et Pierre Casau. Son jeune frère prénommé Antoine DALMAYRAC sera aussi musicien d'église.

• Vers 1753-54, Tulle [Corrèze] : Amans DALMAYRAC est reçu musicien dans un chapitre, vraisemblablement à la cathédrale Saint-Martin de Tulle.

• 23 septembre 1754, Périgueux [Dordogne] : Vincent Dalmayrac, fils d’Amans DALMAYRAC et de Thérèze Courtin naît sur la paroisse de Saint-Front. Ni la date ni le lieu du mariage de ses parents ne sont connus. Le père de l’enfant est dit musicien.
• 21 avril 1755,  Périgueux : Thérèse Cécile Dalmayrac, autre enfant d’Amans et Thérèse naît sur la paroisse Saint-Front.

• Vers 1764, Toulouse : Amans DALMAYRAC chante la haute-taille dans la cathédrale Saint-Étienne.
• 19 juillet 1767, Toulouse : Le chapitre décide de ne pas augmenter les gages d'Amans DALMAYRAC, mais de lui accorder une gratification de 30 livres.
• 9 mai 1777, Toulouse : Amans DALMAYRAC, malade, demande du secours au chapitre en exposant qu'il est pauvre et chargé de famille.
• 13 avril 1787, Toulouse : Amans DALMAYRAC demande à nouveau un secours auprès du chapitre, qui décide de lui accorder 48 livres.

• 1780-81-82, 87-88-89, Toulouse : Amans DALMAYRAC est mentionné dans l'Almanach comme professeur de chant, domicilié au faubourg Saint-Étienne. Et dans l’Almanach historique du clergé (1780) comme haute-taille de la chapelle de Saint-Étienne.

• Vers 1790, Toulouse : Amans DALMAYRAC déclare avoir été chantre pendant 26 ans à la cathédrale de Toulouse, il reçoit un traitement de 444 livres. Il est âgé de 62 ans.
• 8 mai 1791, Toulouse : Amans DALMAYRAC cesse son service à la cathédrale. En juillet de la même année, après 25 ans de service, « atteint par la goutte » il demande une pension de 400 livres par an.
• 12 décembre 1791, Toulouse : Le directoire du département de Haute-Garonne lui accorde une pension de 200 livres.
• 17 novembre 1792, Toulouse : Le directoire du district de Toulouse examine sa demande de complément de pension et propose de porter sa pension à 400 livres.
• 1792-95, Toulouse : Amans DALMAYRAC paie 1 livre de contribution patriotique.
• 20 août 1795, Toulouse : Amans DALMAYRAC accompagné de Gabriel ROQUEFEUIL, déclare le décès de Jeanne Marie Viala, épouse du musicien Bernard DELCLOS.
• 1796, Toulouse : Amans DALMAYRAC est domicilié au n°498 rue de la Pomme à Toulouse.
 
• 16 mars 1798 [26 ventôse an VI], Toulouse : Amans DALMAYRAC "ci-devant musicien de Saint-Étienne" prête le serment de haine à la royauté et à l'anarchie devant l'administration municipale de Toulouse et certifie la non rétractation des serments précédents. Il reçoit toujours sa pension de 400 livres.
• 23 juin 1798 [5 messidor an VI], Toulouse : Amans DALMAYRAC fournit un extrait baptistaire à l'administration.
• 24 juin 1798 [6 messidor an VI], Toulouse : Amans DALMAYRAC déclare ne pas avoir d'autre revenu que sa pension. Le document porte son signalement : "Taille : 5 pieds 2 pouces, cheveux gris, bouche moyenne, figure ovale, natif de Rodez."
• 2 novembre 1798 [12 brumaire an VII], Toulouse : Amans DALMAYRAC fournit un certificat de l'administration municipale de Toulouse à propos de son serment exigé par la lois du 14 août 1792.

• Vers septembre 1799 [1er semestre an VIII], Toulouse : Amans DALMAYRAC perçoit toujours sa pension à Toulouse.

Mise à jour : 16 janvier 2018

Sources
Almanach historique de la ville de Toulouse (1782) ; B. Michel, Le noël à grand chœur…, 2012 ; F-Ad12/ 2 E 212-CGG1 ; F-Ad31/ 1 E 6 ; F-Ad31/ 1 L 1097/93-94 ; F-Ad31/ 1 L 1097/95-96 ; F-Ad31/ 1 L 1097/97-98 ; F-Ad31/ 1 L 1098 ; F-Ad31/ 1 L 1114/120-124 ; F-Ad31/ 1 L 1132/9-14 ; F-Ad31/ 1 NUM AC 3501 ; F-Ad31/ 2 E IM 8439 ; F-Ad31/ 2 E IM 8450 ; F-Ad31/ 2 G 5 ; F-Ad31/ L 4250 ; F-Ad31/ L 4366 ; F-Ad31/ L 4367 ; F-Ad31/ L 4372 ; F-Ad31/ L 4373 ; F-An/ F19/1128 ; R. Machard, Musiciens de la cathédrale St-Étienne…

<<<< retour <<<<