Login
Menu et informations
CASTEYDE, Jean Antoine Félicité (1760-1792 ap.)

CASTEYDE, Jean Antoine Félicité (1760-1792 ap.)

État civil
NOM : CASTEYDE     Prénom(s) : Jean Antoine Félicité     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : CASTEIDE
CASTAYDE
Date(s) : 1760-11-23   / 1792-7 ap.
Notes biographiques

Natif de Rieux-Volvestre, issu d'une famille d'organiste, Jean Antoine Félicité CASTEYDE, fait ses premières armes aux claviers de l'orgue de Castel-Sarrasin, avant de succéder à son père à la tribune de la cathédrale de Rieux. Durant la Révolution, il émigre et sa trace se perd.

• 23 novembre 1760, Rieux [actuellement Rieux-Volvestre, Haute-Garonne] :  Jean Antoine Félicité CASTEYDE fils de Jean Bertrand CASTEYDE organiste de la cathédrale Sainte-Marie et de Marguerite Françoise Soulan naît et est baptisé paroisse de Saint-Cizy. Il est le frère d'un autre organiste : Jean Paul Joseph CASTEYDE.

• 16 avril 1785, Castel-Sarrasin [Tarn-et-Garonne] : Jean Antoine Félicité CASTEYDE, organiste, signe un contrat avec le syndic des prêtres de la [Consorce] de Saint-Sauveur.
• 2 mai 1786, Castel-Sarrasin : Jean Antoine Félicité CASTEYDE signe un contrat avec la confrérie du Saint-Sacrement.

• vers 1788, Rieux-Volvestre [Haute-Garonne] : Jean Antoine Félicité CASTEYDE est organiste de la cathédrale Sainte-Marie où il succède à son père Jean Bertrand CASTEYDE, décédé le 21 janvier 1788.

• 22 juillet 1788, Cazères [Haute-Garonne] : Jean Antoine Félicité CASTEYDE qualifié sur l’acte de « bachelier es droit organiste du chapitre de Rieux » épouse Anne Louise Coudié, habitante de Cazères.
• 14 juillet 1789, Rieux-Volvestre : Pierre François Bonaventure Casteyde, fils de Jean Antoine Félicité CASTEYDE et Anne Louise Coudié naît. Il décèdera à l’âge de 3 ans le 10 octobre 1792.

• 3 juin 1790, Rieux-Volvestre : Jean Antoine Félicité CASTEYDE adresse à l’Assemblée Nationale une supplique avec Jacques GOMBERT maître de musique et joueur de serpent où il explique que le corps de musique de la cathédrale comporte un maître de musique joueur de serpent, un organiste et 3 enfants de chœur : Jean CARRIERE, Jean Antoine HUGONNET et Philippe RAYNAUT.
• 13 novembre 1790, Rieux-Volvestre : Jean Antoine Félicité CASTEYDE, organiste de la cathédrale Sainte-Marie déclare ses revenus, dont "une prébende de dix huit" et une part payée par l'évêque, d'un montant total de 927 livres.
• 28 janvier 1791 : Le directoire du district de Rieux propose de lui accorder une pension de 450 livres à charge de continuer sa fonction d'organiste à l'église paroissiale de Rieux.

• 10 juillet 1792, Rieux-Volvestre : Jean Antoine Félicité CASTEYDE, organiste alors résidant à Rieux émigre. Sa trace se perd ensuite.

Mise à jour : 11 avril 2018

Sources
F-Ad31/ 1 E 38 ; F-Ad31/ 2 E IM 5391 ; F-Ad31/ 4 E 1744 ; F-Ad31/ L 4183 ; F-Ad31/ L 4214 ; F-An/ DXIX/091/781/12-13

<<<< retour <<<<